À la mode de Twiggy

Éclat, pigment, nuance ; voici les jolis noms que l’on évoque lorsque l’on parle de « couleur ».

Pour l’aborder, une emblème de la mode des années soixante :  Lesly Hornby, plus connue sous le nom de Twiggy Lawson. Remarquée par Nigel Daves alors qu’elle travaillait dans un salon de coiffure, notre petite « brindille » britannique fut la figure principale de l’Angleterre euphorique , exprime la vitalité , et le pop art à la perfection.

Outre sa coiffure garçonne et ses grands yeux de biches, ce sont ses vêtements audacieux qui ont fait d’elle ce qu’elle a représenté aux yeux de tous à cette époque : une icône de mode.

Qu’est ce que le look à la Twiggy ? Des coupes simples, classiques mais surtout des couleurs qui attirent l’oeil. Le vinyle et le plexiglass par petite touche. Et enfin, la  la pièce moderne des années 60 que l’on doit à Mary Quant (ou André Courrèges) : la minijupe !


Par Constance Nasiadka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *