Tendance Arty

ADN On se souvient de la robe Delphos, l’iconique réalisation de Mariano Fortuny, teinte et coupée en un seul pan. Chaque modèle créé à l’époque est unique, par la couleur qui prend son envolé sur un tissu plissé à la main. On se souvient aussi des aplats de couleurs de la robe Mondrian d’Yves Saint Laurent, du pop art des années 60 remis au goût du jour par Gianni Versace en 1991. On se souvient de la robe graffiti de Stephen Sprouse en 1984, et de sa collaboration avec Marc Jabobs pour Louis Vuitton en 2001. L’art, la couleur, et la mode n’ont pas fini de nous rhabiller... Et cette saison ? On porte avec quoi ? Un trench Materiel   Les amoureux de la couleur seront ravis. Point de robe Delphos, en revanche les jupes plissées vues chez Céline ou encore Leonard Paris et les Tie & Die d’Oscar de la Renta et Attico nous font de l’œil. Côté pop art on le préfère en touche sur un sac comme chez Prada. Les plus pointus retrouveront Mondrian version pastelle chez Akris, le spoty chic en plus. Quant aux fleurs ? Qui a dit que leur fin était là ? Cette saison sera fleurie ou ne sera pas.ADN On se souvient de la robe Delphos, l’iconique réalisation de Mariano Fortuny, teinte et coupée en un seul pan. Chaque modèle créé à l’époque est unique, par la couleur qui prend son envolé sur un tissu plissé à la main. On se souvient aussi des aplats de couleurs de la robe Mondrian d’Yves Saint Laurent, du pop art des années 60 remis au goût du jour par Gianni Versace en 1991. On se souvient de la robe graffiti de Stephen Sprouse en 1984, et de sa collaboration avec Marc Jabobs pour Louis Vuitton en 2001. L’art, la couleur, et la mode n’ont pas fini de nous rhabiller... Et cette saison ? On porte avec quoi ? Un trench Materiel   Les amoureux de la couleur seront ravis. Point de robe Delphos, en revanche les jupes plissées vues chez Céline ou encore Leonard Paris et les Tie & Die d’Oscar de la Renta et Attico nous font de l’œil. Côté pop art on le préfère en touche sur un sac comme chez Prada. Les plus pointus retrouveront Mondrian version pastelle chez Akris, le spoty chic en plus. Quant aux fleurs ? Qui a dit que leur fin était là ? Cette saison sera fleurie ou ne sera pas.ADN On se souvient de la robe Delphos, l’iconique réalisation de Mariano Fortuny, teinte et coupée en un seul pan. Chaque modèle créé à l’époque est unique, par la couleur qui prend son envolé sur un tissu plissé à la main. On se souvient aussi des aplats de couleurs de la robe Mondrian d’Yves Saint Laurent, du pop art des années 60 remis au goût du jour par Gianni Versace en 1991. On se souvient de la robe graffiti de Stephen Sprouse en 1984, et de sa collaboration avec Marc Jabobs pour Louis Vuitton en 2001. L’art, la couleur, et la mode n’ont pas fini de nous rhabiller... Et cette saison ? On porte avec quoi ? Un trench Materiel   Les amoureux de la couleur seront ravis. Point de robe Delphos, en revanche les jupes plissées vues chez Céline ou encore Leonard Paris et les Tie & Die d’Oscar de la Renta et Attico nous font de l’œil. Côté pop art on le préfère en touche sur un sac comme chez Prada. Les plus pointus retrouveront Mondrian version pastelle chez Akris, le spoty chic en plus. Quant aux fleurs ? Qui a dit que leur fin était là ? Cette saison sera fleurie ou ne sera pas.ADN On se souvient de la robe Delphos, l’iconique réalisation de Mariano Fortuny, teinte et coupée en un seul pan. Chaque modèle créé à l’époque est unique, par la couleur qui prend son envolé sur un tissu plissé à la main. On se souvient aussi des aplats de couleurs de la robe Mondrian d’Yves Saint Laurent, du pop art des années 60 remis au goût du jour par Gianni Versace en 1991. On se souvient de la robe graffiti de Stephen Sprouse en 1984, et de sa collaboration avec Marc Jabobs pour Louis Vuitton en 2001. L’art, la couleur, et la mode n’ont pas fini de nous rhabiller... Et cette saison ? On porte avec quoi ? Un trench Materiel   Les amoureux de la couleur seront ravis. Point de robe Delphos, en revanche les jupes plissées vues chez Céline ou encore Leonard Paris et les Tie & Die d’Oscar de la Renta et Attico nous font de l’œil. Côté pop art on le préfère en touche sur un sac comme chez Prada. Les plus pointus retrouveront Mondrian version pastelle chez Akris, le spoty chic en plus. Quant aux fleurs ? Qui a dit que leur fin était là ? Cette saison sera fleurie ou ne sera pas.ADN On se souvient de la robe Delphos, l’iconique réalisation de Mariano Fortuny, teinte et coupée en un seul pan. Chaque modèle créé à l’époque est unique, par la couleur qui prend son envolé sur un tissu plissé à la main. On se souvient aussi des aplats de couleurs de la robe Mondrian d’Yves Saint Laurent, du pop art des années 60 remis au goût du jour par Gianni Versace en 1991. On se souvient de la robe graffiti de Stephen Sprouse en 1984, et de sa collaboration avec Marc Jabobs pour Louis Vuitton en 2001. L’art, la couleur, et la mode n’ont pas fini de nous rhabiller... Et cette saison ? On porte avec quoi ? Un trench Materiel   Les amoureux de la couleur seront ravis. Point de robe Delphos, en revanche les jupes plissées vues chez Céline ou encore Leonard Paris et les Tie & Die d’Oscar de la Renta et Attico nous font de l’œil. Côté pop art on le préfère en touche sur un sac comme chez Prada. Les plus pointus retrouveront Mondrian version pastelle chez Akris, le spoty chic en plus. Quant aux fleurs ? Qui a dit que leur fin était là ? Cette saison sera fleurie ou ne sera pas.ADN On se souvient de la robe Delphos, l’iconique réalisation de Mariano Fortuny, teinte et coupée en un seul pan. Chaque modèle créé à l’époque est unique, par la couleur qui prend son envolé sur un tissu plissé à la main. On se souvient aussi des aplats de couleurs de la robe Mondrian d’Yves Saint Laurent, du pop art des années 60 remis au goût du jour par Gianni Versace en 1991. On se souvient de la robe graffiti de Stephen Sprouse en 1984, et de sa collaboration avec Marc Jabobs pour Louis Vuitton en 2001. L’art, la couleur, et la mode n’ont pas fini de nous rhabiller... Et cette saison ? On porte avec quoi ? Un trench Materiel   Les amoureux de la couleur seront ravis. Point de robe Delphos, en revanche les jupes plissées vues chez Céline ou encore Leonard Paris et les Tie & Die d’Oscar de la Renta et Attico nous font de l’œil. Côté pop art on le préfère en touche sur un sac comme chez Prada. Les plus pointus retrouveront Mondrian version pastelle chez Akris, le spoty chic en plus. Quant aux fleurs ? Qui a dit que leur fin était là ? Cette saison sera fleurie ou ne sera pas.ADN On se souvient de la robe Delphos, l’iconique réalisation de Mariano Fortuny, teinte et coupée en un seul pan. Chaque modèle créé à l’époque est unique, par la couleur qui prend son envolé sur un tissu plissé à la main. On se souvient aussi des aplats de couleurs de la robe Mondrian d’Yves Saint Laurent, du pop art des années 60 remis au goût du jour par Gianni Versace en 1991. On se souvient de la robe graffiti de Stephen Sprouse en 1984, et de sa collaboration avec Marc Jabobs pour Louis Vuitton en 2001. L’art, la couleur, et la mode n’ont pas fini de nous rhabiller... Et cette saison ? On porte avec quoi ? Un trench Materiel   Les amoureux de la couleur seront ravis. Point de robe Delphos, en revanche les jupes plissées vues chez Céline ou encore Leonard Paris et les Tie & Die d’Oscar de la Renta et Attico nous font de l’œil. Côté pop art on le préfère en touche sur un sac comme chez Prada. Les plus pointus retrouveront Mondrian version pastelle chez Akris, le spoty chic en plus. Quant aux fleurs ? Qui a dit que leur fin était là ? Cette saison sera fleurie ou ne sera pas.ADN On se souvient de la robe Delphos, l’iconique réalisation de Mariano Fortuny, teinte et coupée en un seul pan. Chaque modèle créé à l’époque est unique, par la couleur qui prend son envolé sur un tissu plissé à la main. On se souvient aussi des aplats de couleurs de la robe Mondrian d’Yves Saint Laurent, du pop art des années 60 remis au goût du jour par Gianni Versace en 1991. On se souvient de la robe graffiti de Stephen Sprouse en 1984, et de sa collaboration avec Marc Jabobs pour Louis Vuitton en 2001. L’art, la couleur, et la mode n’ont pas fini de nous rhabiller... Et cette saison ? On porte avec quoi ? Un trench Materiel   Les amoureux de la couleur seront ravis. Point de robe Delphos, en revanche les jupes plissées vues chez Céline ou encore Leonard Paris et les Tie & Die d’Oscar de la Renta et Attico nous font de l’œil. Côté pop art on le préfère en touche sur un sac comme chez Prada. Les plus pointus retrouveront Mondrian version pastelle chez Akris, le spoty chic en plus. Quant aux fleurs ? Qui a dit que leur fin était là ? Cette saison sera fleurie ou ne sera pas.ADN On se souvient de la robe Delphos, l’iconique réalisation de Mariano Fortuny, teinte et coupée en un seul pan. Chaque modèle créé à l’époque est unique, par la couleur qui prend son envolé sur un tissu plissé à la main. On se souvient aussi des aplats de couleurs de la robe Mondrian d’Yves Saint Laurent, du pop art des années 60 remis au goût du jour par Gianni Versace en 1991. On se souvient de la robe graffiti de Stephen Sprouse en 1984, et de sa collaboration avec Marc Jabobs pour Louis Vuitton en 2001. L’art, la couleur, et la mode n’ont pas fini de nous rhabiller... Et cette saison ? On porte avec quoi ? Un trench Materiel   Les amoureux de la couleur seront ravis. Point de robe Delphos, en revanche les jupes plissées vues chez Céline ou encore Leonard Paris et les Tie & Die d’Oscar de la Renta et Attico nous font de l’œil. Côté pop art on le préfère en touche sur un sac comme chez Prada. Les plus pointus retrouveront Mondrian version pastelle chez Akris, le spoty chic en plus. Quant aux fleurs ? Qui a dit que leur fin était là ? Cette saison sera fleurie ou ne sera pas.


Par Anaïs Mateos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *