Le confident

Face à face, dos à dos, côte à côte, l’Effrontée dépoussière le confident, ou siamoise, ce siège datant de l’époque de Napoléon III, permettant à deux personnes de discuter en toute discrétion. Idéal dans les grands espaces, le confident ne ressemble plus à l’original en velours capitonné. Muller Van Severen nous offre une version structurée par de simples tubes d’acier dont l’assise en cuir apporte élégance. Tout aussi épuré, le confident de Clara Schweers, ou assise Saitens, est composé d’un unique tube métallique et d’une assise en fil de pêche tissé. Un style beaucoup plus cocooning retrouvé chez Michelle Dunbar qui nous offre son fauteuil Stretch Lounge en laine, coton et élasthanne tricoté dans des tons pastels. Les fan des sixties apprécieront le Face à Face de Pierre Paulin, ou encore le Love Seat de Karim Rashid. On retrouve autant de sensualité dans le Moebius de Gaëtan Van Wyer pour Ornyx Furniture, qui vue de haut, la pièce entièrement travaillée en rotin, représente un ruban. Pour un style beaucoup plus industriel, on s’invite chez Jean Michel Ducancelle pour son confident en béton créé pour la compagnie des arts, ou chez Luca Nichetto pour son banc Earhart en aluminium laqué, dont la matière et la couleur sont inspirées de l’avion d’Amelia Earhart, la première femme à avoir traversé l’Atlantique. Enfin les puristes tomberont en amour pour le Sofa Wallfa, conçu par Jordi Canudas laissant place à l’imagination et pouvant même servir de séparateur de pièce.

Face à face, dos à dos, côte à côte, l’Effrontée dépoussière le confident, ou siamoise, ce siège datant de l’époque de Napoléon III, permettant à deux personnes de discuter en toute discrétion. Idéal dans les grands espaces, le confident ne ressemble plus à l’original en velours capitonné. Muller Van Severen nous offre une version structurée par de simples tubes d’acier dont l’assise en cuir apporte élégance. Tout aussi épuré, le confident de Clara Schweers, ou assise Saitens, est composé d’un unique tube métallique et d’une assise en fil de pêche tissé. Un style beaucoup plus cocooning retrouvé chez Michelle Dunbar qui nous offre son fauteuil Stretch Lounge en laine, coton et élasthanne tricoté dans des tons pastels. Les fan des sixties apprécieront le Face à Face de Pierre Paulin, ou encore le Love Seat de Karim Rashid. On retrouve autant de sensualité dans le Moebius de Gaëtan Van Wyer pour Ornyx Furniture, qui vue de haut, la pièce entièrement travaillée en rotin, représente un ruban. Pour un style beaucoup plus industriel, on s’invite chez Jean Michel Ducancelle pour son confident en béton créé pour la compagnie des arts, ou chez Luca Nichetto pour son banc Earhart en aluminium laqué, dont la matière et la couleur sont inspirées de l’avion d’Amelia Earhart, la première femme à avoir traversé l’Atlantique. Enfin les puristes tomberont en amour pour le Sofa Wallfa, conçu par Jordi Canudas laissant place à l’imagination et pouvant même servir de séparateur de pièce.Face à face, dos à dos, côte à côte, l’Effrontée dépoussière le confident, ou siamoise, ce siège datant de l’époque de Napoléon III, permettant à deux personnes de discuter en toute discrétion. Idéal dans les grands espaces, le confident ne ressemble plus à l’original en velours capitonné. Muller Van Severen nous offre une version structurée par de simples tubes d’acier dont l’assise en cuir apporte élégance. Tout aussi épuré, le confident de Clara Schweers, ou assise Saitens, est composé d’un unique tube métallique et d’une assise en fil de pêche tissé. Un style beaucoup plus cocooning retrouvé chez Michelle Dunbar qui nous offre son fauteuil Stretch Lounge en laine, coton et élasthanne tricoté dans des tons pastels. Les fan des sixties apprécieront le Face à Face de Pierre Paulin, ou encore le Love Seat de Karim Rashid. On retrouve autant de sensualité dans le Moebius de Gaëtan Van Wyer pour Ornyx Furniture, qui vue de haut, la pièce entièrement travaillée en rotin, représente un ruban. Pour un style beaucoup plus industriel, on s’invite chez Jean Michel Ducancelle pour son confident en béton créé pour la compagnie des arts, ou chez Luca Nichetto pour son banc Earhart en aluminium laqué, dont la matière et la couleur sont inspirées de l’avion d’Amelia Earhart, la première femme à avoir traversé l’Atlantique. Enfin les puristes tomberont en amour pour le Sofa Wallfa, conçu par Jordi Canudas laissant place à l’imagination et pouvant même servir de séparateur de pièce.Face à face, dos à dos, côte à côte, l’Effrontée dépoussière le confident, ou siamoise, ce siège datant de l’époque de Napoléon III, permettant à deux personnes de discuter en toute discrétion. Idéal dans les grands espaces, le confident ne ressemble plus à l’original en velours capitonné. Muller Van Severen nous offre une version structurée par de simples tubes d’acier dont l’assise en cuir apporte élégance. Tout aussi épuré, le confident de Clara Schweers, ou assise Saitens, est composé d’un unique tube métallique et d’une assise en fil de pêche tissé. Un style beaucoup plus cocooning retrouvé chez Michelle Dunbar qui nous offre son fauteuil Stretch Lounge en laine, coton et élasthanne tricoté dans des tons pastels. Les fan des sixties apprécieront le Face à Face de Pierre Paulin, ou encore le Love Seat de Karim Rashid. On retrouve autant de sensualité dans le Moebius de Gaëtan Van Wyer pour Ornyx Furniture, qui vue de haut, la pièce entièrement travaillée en rotin, représente un ruban. Pour un style beaucoup plus industriel, on s’invite chez Jean Michel Ducancelle pour son confident en béton créé pour la compagnie des arts, ou chez Luca Nichetto pour son banc Earhart en aluminium laqué, dont la matière et la couleur sont inspirées de l’avion d’Amelia Earhart, la première femme à avoir traversé l’Atlantique. Enfin les puristes tomberont en amour pour le Sofa Wallfa, conçu par Jordi Canudas laissant place à l’imagination et pouvant même servir de séparateur de pièce.Face à face, dos à dos, côte à côte, l’Effrontée dépoussière le confident, ou siamoise, ce siège datant de l’époque de Napoléon III, permettant à deux personnes de discuter en toute discrétion. Idéal dans les grands espaces, le confident ne ressemble plus à l’original en velours capitonné. Muller Van Severen nous offre une version structurée par de simples tubes d’acier dont l’assise en cuir apporte élégance. Tout aussi épuré, le confident de Clara Schweers, ou assise Saitens, est composé d’un unique tube métallique et d’une assise en fil de pêche tissé. Un style beaucoup plus cocooning retrouvé chez Michelle Dunbar qui nous offre son fauteuil Stretch Lounge en laine, coton et élasthanne tricoté dans des tons pastels. Les fan des sixties apprécieront le Face à Face de Pierre Paulin, ou encore le Love Seat de Karim Rashid. On retrouve autant de sensualité dans le Moebius de Gaëtan Van Wyer pour Ornyx Furniture, qui vue de haut, la pièce entièrement travaillée en rotin, représente un ruban. Pour un style beaucoup plus industriel, on s’invite chez Jean Michel Ducancelle pour son confident en béton créé pour la compagnie des arts, ou chez Luca Nichetto pour son banc Earhart en aluminium laqué, dont la matière et la couleur sont inspirées de l’avion d’Amelia Earhart, la première femme à avoir traversé l’Atlantique. Enfin les puristes tomberont en amour pour le Sofa Wallfa, conçu par Jordi Canudas laissant place à l’imagination et pouvant même servir de séparateur de pièce.Face à face, dos à dos, côte à côte, l’Effrontée dépoussière le confident, ou siamoise, ce siège datant de l’époque de Napoléon III, permettant à deux personnes de discuter en toute discrétion. Idéal dans les grands espaces, le confident ne ressemble plus à l’original en velours capitonné. Muller Van Severen nous offre une version structurée par de simples tubes d’acier dont l’assise en cuir apporte élégance. Tout aussi épuré, le confident de Clara Schweers, ou assise Saitens, est composé d’un unique tube métallique et d’une assise en fil de pêche tissé. Un style beaucoup plus cocooning retrouvé chez Michelle Dunbar qui nous offre son fauteuil Stretch Lounge en laine, coton et élasthanne tricoté dans des tons pastels. Les fan des sixties apprécieront le Face à Face de Pierre Paulin, ou encore le Love Seat de Karim Rashid. On retrouve autant de sensualité dans le Moebius de Gaëtan Van Wyer pour Ornyx Furniture, qui vue de haut, la pièce entièrement travaillée en rotin, représente un ruban. Pour un style beaucoup plus industriel, on s’invite chez Jean Michel Ducancelle pour son confident en béton créé pour la compagnie des arts, ou chez Luca Nichetto pour son banc Earhart en aluminium laqué, dont la matière et la couleur sont inspirées de l’avion d’Amelia Earhart, la première femme à avoir traversé l’Atlantique. Enfin les puristes tomberont en amour pour le Sofa Wallfa, conçu par Jordi Canudas laissant place à l’imagination et pouvant même servir de séparateur de pièce.Face à face, dos à dos, côte à côte, l’Effrontée dépoussière le confident, ou siamoise, ce siège datant de l’époque de Napoléon III, permettant à deux personnes de discuter en toute discrétion. Idéal dans les grands espaces, le confident ne ressemble plus à l’original en velours capitonné. Muller Van Severen nous offre une version structurée par de simples tubes d’acier dont l’assise en cuir apporte élégance. Tout aussi épuré, le confident de Clara Schweers, ou assise Saitens, est composé d’un unique tube métallique et d’une assise en fil de pêche tissé. Un style beaucoup plus cocooning retrouvé chez Michelle Dunbar qui nous offre son fauteuil Stretch Lounge en laine, coton et élasthanne tricoté dans des tons pastels. Les fan des sixties apprécieront le Face à Face de Pierre Paulin, ou encore le Love Seat de Karim Rashid. On retrouve autant de sensualité dans le Moebius de Gaëtan Van Wyer pour Ornyx Furniture, qui vue de haut, la pièce entièrement travaillée en rotin, représente un ruban. Pour un style beaucoup plus industriel, on s’invite chez Jean Michel Ducancelle pour son confident en béton créé pour la compagnie des arts, ou chez Luca Nichetto pour son banc Earhart en aluminium laqué, dont la matière et la couleur sont inspirées de l’avion d’Amelia Earhart, la première femme à avoir traversé l’Atlantique. Enfin les puristes tomberont en amour pour le Sofa Wallfa, conçu par Jordi Canudas laissant place à l’imagination et pouvant même servir de séparateur de pièce.Face à face, dos à dos, côte à côte, l’Effrontée dépoussière le confident, ou siamoise, ce siège datant de l’époque de Napoléon III, permettant à deux personnes de discuter en toute discrétion. Idéal dans les grands espaces, le confident ne ressemble plus à l’original en velours capitonné. Muller Van Severen nous offre une version structurée par de simples tubes d’acier dont l’assise en cuir apporte élégance. Tout aussi épuré, le confident de Clara Schweers, ou assise Saitens, est composé d’un unique tube métallique et d’une assise en fil de pêche tissé. Un style beaucoup plus cocooning retrouvé chez Michelle Dunbar qui nous offre son fauteuil Stretch Lounge en laine, coton et élasthanne tricoté dans des tons pastels. Les fan des sixties apprécieront le Face à Face de Pierre Paulin, ou encore le Love Seat de Karim Rashid. On retrouve autant de sensualité dans le Moebius de Gaëtan Van Wyer pour Ornyx Furniture, qui vue de haut, la pièce entièrement travaillée en rotin, représente un ruban. Pour un style beaucoup plus industriel, on s’invite chez Jean Michel Ducancelle pour son confident en béton créé pour la compagnie des arts, ou chez Luca Nichetto pour son banc Earhart en aluminium laqué, dont la matière et la couleur sont inspirées de l’avion d’Amelia Earhart, la première femme à avoir traversé l’Atlantique. Enfin les puristes tomberont en amour pour le Sofa Wallfa, conçu par Jordi Canudas laissant place à l’imagination et pouvant même servir de séparateur de pièce.


Par Anaïs Mateos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *