Chère Effrontée, dis moi qui tu es…

Par Anaïs Mateos
L’Effrontée 6.10 aura bientôt un an. Elle est née de personnalités assez fortes, chacune ayant son univers et son mot à dire.
Toutes  différentes nous sommes  ! Vous nous suivez depuis un an et vous ne savez que très vaguement qui se cache derrière  l’Effrontée. Alors je vous invite à un peu d’indiscrétion.
Lucile ! Lucile c’est notre rêveuse du groupe. Elle est slow. Elle aime prendre son temps, mettre les bons mots sur les choses, elle a le regard tout le temps plein d’étoiles. Elle aime tout ce qui a du caractère, les filles pas lisses, les écorchures qui donnent du charme, les photos qui ont bien vieillit. Lucile admire le cliché de la parisienne, celle qui est (paraît-il) sans chichi, profitant de l’instant, celui d’un café et d’une clope  en terrasse, flirtant avec les moindre rayons du soleil. Lucile n’est pas assommante, elle est inspirante. Un brin sélect’ mais pas mondaine. Elle apporte à l’Effrontée cette touche imparfaite, donnant à notre tableau une mystérieuse singularité.
Sara ! Vous la côtoyez sur Instagram. C’est l’enthousiaste du groupe. Elle est italienne, une vraie !  Et sous ses airs de fille fragile se cache de la dynamite, la plus maligne de l’équipe. Un conseil, aimez là ! Offrez-lui des chocolats à la menthe, de la glace… À la menthe ! Dites lui que son sweat est trop beau, que ses cheveux ressemblent à ceux de Gisèle (Bündchen), et qu’elle porte le bonnet comme personne.  Elle est notre humoriste du groupe, un brin sarcastique. Elle a toujours la phrase qu’il faut pour mettre en scène une drôle d’effrontée. Donc si vous lisez quelques fois des phrases qui vous font sourire, que vous devinez un accent qui nous fait craquer, sachez que c’est Sara qui a signé.
Anaïs ! Moi-même ! Si une phrase de l’Effrontée pouvait me définir ce serait « Elle n’est pas capricieuse, elle est exigeante ». Hum ! Allez j’arrête les bêtises et je le  dis enfin : je suis capricieuse, et exigeante, et je l’assume. J’aime les chaussures, les chaussures, et… les chaussures. Quelle superficialité ! Ahahahah ! J’adore qu’on me dise cela.  Provoquez moi et je vous surprendrai. Côtoyez-moi et vous saurez qui je suis. Le comble pour une experte de l’image.  Ce que j’apporte à l’Effrontée ? De l’ordre, trop d’ordre. Têtue ? Non ! Déterminée ! Je suis fascinée par l’humain, par ses défauts, par ses limites, et par sa manière de se surpasser. Pour moi l’Effrontée est une aventure humaine avant tout, alors même si parfois j’ai des allures de diable en stilettos , je sillonne simplement, tête haute, toujours pour cette équipe dont je reste fière.
Pourquoi je vous dis tout cela ? Parce qu’il y a quelques jours j’ai demandé à Sara et à Lucile de me dire qui était l’Effrontée 6.10. Rassurez-vous on le sait, mais en un an on change, non ? Il était donc temps de faire le point. Pour ma part j’ai décidé de vous partager ici, en avant première ma vision de l’Effrontée avant même que les filles aient pu en prendre connaissance.
« Elle sillonne cheveux au vent, alternant talons aiguilles et claquettes aux pieds. Elle est brune, blonde, rousse, rose. Elle aime la mode, elle se shoote à l’art, elle s’enivre de poésie et s’empiffre chez les fins gourmets. Elle déguste sans vanités les plaisirs de quelques snobismes qu’elle assume sans chichi. Elle n’est pas belle, elle  n’est pas lisse, et elle s’en fou. Elle séduit son monde, maniant la langue de Molière avec une pointe de sarcasme. Elle ne rougit jamais, elle se blush, elle assume impunément tout ce qu’elle fait, ce qu’elle pense, et ce qu’elle dit. Elle est courtoise, bien élevée, énervante.  Vous pouvez l’emmener où vous voulez, mais elle finira toujours ses nuits loin des mondanités. Elle est sélect et secrète, un brin discrète, le genre que tout le monde remarque. Elle vous dévoile ses défauts, car imparfaite elle demeure, cette femme audacieuse, à la bouche mordue, au sourire étourdi un matin d’amour.  Et vous quelle radieuse Effrontée êtes-vous ? »

2 Comments

  1. sylvie

    génial, j’adorais les moments quotidiens sur Instagram, je viens de liker la page fb et j’adore littéralement la description, envolée, lyrique, impertinente et facétieuse du blog, les photos, la mise en page, tout tout tout.
    Je vais suivre, suivre, suivre et vous lire, lire, lire
    1000 excuses si je ne commente pas toujours,

    Répondre
    1. L’Effrontée

      Bonjour Sylvie ! Un grand merci pour votre commentaire qui nous touche beaucoup. Cela nous encourage à nous améliorer davantage ! 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *