Cosmétologie : doit-on jouer les prolongations ?

#1 : Entre les produits issus de la cosmétique conventionnelle et ceux bio, y-a-t-il une grande différence de temps de conservations après ouverture ? Il y a une différence car tout d'abord il va y avoir moins de conservateur en quantité dans les cosmétiques bio et ils sont moins "agressifs" donc ils n'auront pas la même efficacité que les conservateurs utilisés en cosmétique conventionnelle. Ensuite, certains cosmétique vont avoir une DLUO (Date Limite d'Utilisation) ce qui indique une date limite d'utilisation du produit ouvert ou non alors que d'autres cosmétiques vont avoir une PAO (Période Après Ouverture) qui sera plus longue. En cosmétique bio, la PAO va être souvent plus courte mais les conservateurs sont plus respectueux de l'environnement et de votre peau donc c'est plutôt un bon compromis ! #2 : Devons-nous également prêter attention à un temps limite pour des produits non ouverts (type échantillons) ? Oui pour les produits ayant une DLUO. Pour les produits ayant une PAO, pas de soucis mais il ne faut quand même pas les garder 3 ans dans son placard avant de les ouvrir. Concernant les échantillons, c'est pareil donc privilégiez leur utilisation en premier pour éviter le gaspillage.  #3 : Devons-nous privilégier une saison pour faire le tri de nos soins ? Il n'y a pas de saison en particulier mais fixez-vous le même moment chaque année pour faire le tri. Par exemple pendant votre grand nettoyage de printemps, profitez donc pour jeter un coup d’œil aux dates de tous vos produits dans la salle de bain. Surprises au rendez-vous assurées !  #4 : Que devrions-nous faire pour bien conserver ses cosmétiques ? Est-ce que les ustensiles comme nos pinceaux, éponges ont un rôle pour un bon entretien ? Tout d'abord, conservez vos cosmétiques à l'abri de la lumière et de la chaleur. On s'assure d'avoir les mains propres avant d'utiliser ses produits et on referme le pot/flacon après chaque utilisation ! Nettoyez régulièrement vos pinceaux et éponges pour éviter toute contamination inutile mais surtout pour une question d'hygiène.  #5 : Quels risques encourus si utilisation après date ? Si la date de votre crème est dépassée d'un jour, pas de panique ! Les dates présentent sur vos cosmétiques sont là pour vous garantir une utilisation optimale du produit. Les risques sont une perte d'efficacité, d'odeur, léger changement de couleur. Mais si vous remarquez un changement au niveau de la texture, une odeur désagréable ou un vrai changement de couleur, n'utilisez plus le produit, ce qui vous évitera une réaction cutanée potentielle.  #6 : Adapter ses soins par rapport aux saisons, n'engagent-ils pas à privilégier des textures aux propriétés bios, donc à court terme de conservation plutôt que ceux industriels ? Si, évidement ! De toute façon, les cosmétiques bio seront toujours meilleur pour votre peau que les cosmétiques conventionnels. Et le fait d'adapter vos soins en fonction des saisons permet de ne pas se lasser et de ne pas laisser votre peau s'habituer de trop au soin ce qui pourrait réduire son efficacité.  #7 : Que faire de nos cosmétiques périmés ? Si vos cosmétiques périmés ne sont plus utilisables, jetez le produit et recyclez l'emballage. Mais vous pouvez aussi bien garder le contenant et le réutiliser. Certaines personnes gardent les emballages pour mettre leurs propres cosmétiques maisons dedans, ce qui évite le gaspillage et en plus c'est économique !  #8 : question bonus : Quel cosmétique bio conseilleriez-vous en premier achat pour une personne hésitante ? Les cosmétiques bio à prix abordable existent de plus en plus et c'est une idée reçue de dire que le bio est forcément plus cher. Si vous ne voulez pas acheter directement un produit en full-size, demandez un échantillon si possible pour vous faire votre propre avis. Pour ma part, dans les produits que je propose, je conseille toujours le stick réparateur pour les lèvres aux nouveaux clients car c'est un produit "passe-partout" et son prix est mini !  Propos recueillis par Fanny Alaimo, créatrice de  CréaBIO L’artisanat des cosmétiques  www.creabio-cosmetiques.com www.facebook.com/creabio.cosmetiques#1 : Entre les produits issus de la cosmétique conventionnelle et ceux bio, y-a-t-il une grande différence de temps de conservations après ouverture ? Il y a une différence car tout d'abord il va y avoir moins de conservateur en quantité dans les cosmétiques bio et ils sont moins "agressifs" donc ils n'auront pas la même efficacité que les conservateurs utilisés en cosmétique conventionnelle. Ensuite, certains cosmétique vont avoir une DLUO (Date Limite d'Utilisation) ce qui indique une date limite d'utilisation du produit ouvert ou non alors que d'autres cosmétiques vont avoir une PAO (Période Après Ouverture) qui sera plus longue. En cosmétique bio, la PAO va être souvent plus courte mais les conservateurs sont plus respectueux de l'environnement et de votre peau donc c'est plutôt un bon compromis ! #2 : Devons-nous également prêter attention à un temps limite pour des produits non ouverts (type échantillons) ? Oui pour les produits ayant une DLUO. Pour les produits ayant une PAO, pas de soucis mais il ne faut quand même pas les garder 3 ans dans son placard avant de les ouvrir. Concernant les échantillons, c'est pareil donc privilégiez leur utilisation en premier pour éviter le gaspillage.  #3 : Devons-nous privilégier une saison pour faire le tri de nos soins ? Il n'y a pas de saison en particulier mais fixez-vous le même moment chaque année pour faire le tri. Par exemple pendant votre grand nettoyage de printemps, profitez donc pour jeter un coup d’œil aux dates de tous vos produits dans la salle de bain. Surprises au rendez-vous assurées !  #4 : Que devrions-nous faire pour bien conserver ses cosmétiques ? Est-ce que les ustensiles comme nos pinceaux, éponges ont un rôle pour un bon entretien ? Tout d'abord, conservez vos cosmétiques à l'abri de la lumière et de la chaleur. On s'assure d'avoir les mains propres avant d'utiliser ses produits et on referme le pot/flacon après chaque utilisation ! Nettoyez régulièrement vos pinceaux et éponges pour éviter toute contamination inutile mais surtout pour une question d'hygiène.  #5 : Quels risques encourus si utilisation après date ? Si la date de votre crème est dépassée d'un jour, pas de panique ! Les dates présentent sur vos cosmétiques sont là pour vous garantir une utilisation optimale du produit. Les risques sont une perte d'efficacité, d'odeur, léger changement de couleur. Mais si vous remarquez un changement au niveau de la texture, une odeur désagréable ou un vrai changement de couleur, n'utilisez plus le produit, ce qui vous évitera une réaction cutanée potentielle.  #6 : Adapter ses soins par rapport aux saisons, n'engagent-ils pas à privilégier des textures aux propriétés bios, donc à court terme de conservation plutôt que ceux industriels ? Si, évidement ! De toute façon, les cosmétiques bio seront toujours meilleur pour votre peau que les cosmétiques conventionnels. Et le fait d'adapter vos soins en fonction des saisons permet de ne pas se lasser et de ne pas laisser votre peau s'habituer de trop au soin ce qui pourrait réduire son efficacité.  #7 : Que faire de nos cosmétiques périmés ? Si vos cosmétiques périmés ne sont plus utilisables, jetez le produit et recyclez l'emballage. Mais vous pouvez aussi bien garder le contenant et le réutiliser. Certaines personnes gardent les emballages pour mettre leurs propres cosmétiques maisons dedans, ce qui évite le gaspillage et en plus c'est économique !  #8 : question bonus : Quel cosmétique bio conseilleriez-vous en premier achat pour une personne hésitante ? Les cosmétiques bio à prix abordable existent de plus en plus et c'est une idée reçue de dire que le bio est forcément plus cher. Si vous ne voulez pas acheter directement un produit en full-size, demandez un échantillon si possible pour vous faire votre propre avis. Pour ma part, dans les produits que je propose, je conseille toujours le stick réparateur pour les lèvres aux nouveaux clients car c'est un produit "passe-partout" et son prix est mini !  Propos recueillis par Fanny Alaimo, créatrice de  CréaBIO L’artisanat des cosmétiques  www.creabio-cosmetiques.com www.facebook.com/creabio.cosmetiques


Remerciements à Fanny Alaimo, créatrice de CreaBio, artisanat des cosmétiques – www.creabio-cosmetiques.com – www.facebook.com/creabio.cosmetiques

Propos recueillis par Lucile Pasquereau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *