Sélection Théières

La vie est faites de petits plaisirs, et dans les froides journées d’hiver une bonne tasse de thé peut faire mon bonheur. Cette boisson réconfortante est une échappatoire au froid et à la frénésie de cette période grise, ou même la préparation devient un rituel relaxant. Voici de quoi nous concocter un  moment spécial avec une théière presque parfaite.  La bouilloire en fonte.  Dans la tradition japonaise et chinoise, les théières en fonte sont fabriquées dans des moules en terre cuite selon un processus plutôt long et, contrairement à ce qu’on pourrait penser, l’intérieur ne devrait pas être émaillé, pour permettre à  l’eau chaude, en contact avec le métal, de s’enrichir en fer, en donnant à votre thé une saveur bien particulière. Ces types de théières seront plus adaptées pour des thés corsés comme des Darjeeling, Jaipur, ou même le traditionnel Earl Grey. En général on parle de thés bleu-noirs. Le design traditionnel  nippon est très captivant , mais il existe une version made in France par l’expert de la fonte STAUB. Ce type de théière gardera longtemps votre thé à une température d’infusion optimale entre 80 et 95°C.  La bouilloire Inox, permet de chauffer directement l’eau pour votre thé et la maintenir longtemps à température idéale.  Le grand classique est sans hésitation la bouilloire avec sifflet d’Alessi. Le modèle de Michael Graves date de 1985 mais il s’est refait une beauté. Elle existe désormais en couleurs pop et elle s’adapte aux plaques à induction, une version électrique est aussi disponible pour un chauffage en toute vitesse. Mais magie de l’oiseau qui siffle à ébullition, elle reste. Le design émotionnel chez soi.   La porcelaine est  traditionnellement utilisé pour la fabrication de verseuses à thé pour ses caractéristiques de conservation de la chaleur et parce que elle n’est pas taché par les tannins présentes dans cette boisson chaude. Elle est adapté pour les thés blanc et verts, soit-disant « fragiles ». La maison Bernardaud associe son savoir-faire en thermes de porcelaine avec la maison JM Weston pour le cuir. Une association de matériaux élégante et raffinée. Le cuir végétal spécialement conçu pour cette pièce est imperméable à l’humidité, et la variation de couleur qui se produit avec l’utilisation est à considérer comme une valeur ajoutée. Deuxième exemplaire » hybride » pour cette version c’est la théière « Handle  with care » du designer hollandais Richard Hutten pour Droog Design. Une re-visitation en porcelaine de l’iconique théière chinoise en fonte, mais avec une poignée en ABS rouge pétant qui rappelle le fer à repasser de mami, un petit « ATTENTION brulant » comme évoqué dans le nom.   Kyusu est le nom de la théière japonaise en terre glaise cuite (argile).  Elles sont optimales pour la préparation du thè vert. Au contact avec l’eau chaude et les feuilles de thé, l’argile laisse filtrer des micro particules ayant des effets bénéfiques pour la santé, qui font la vraie valeur ajoutée de cette pièce. Ainsi qu’un gout excellent et harmonieux. D’autant mieux choisir une théière en argile volcanique, ou la minéralisation sera encore meilleure. Attention, cette théière absorbe et relâche des composant pendant l’utilisation, il faudra donc l’entretenir soigneusement.  La théière en verre, c’est le choix si vous êtes des amateurs de thé dans toutes ses gouts et ses couleurs. C’est donc plus pour le plaisir visuel qu’on choisit ce type de théière, qui est généralement équipée d’un infuseur ou un filtre. à vous donc d’en déterminer la forme et le style selon vos envies. La température d’infusion idéale pour ce type de théière est de 80°C. Le verre ne garde pas la chaleur longtemps, ce qui empêchera aux thés fragiles de cuire.  Cette théière ne garde aucun saveur, vous pouvez donc varier vos infusions aussi souvent que vous le souhaitez.La vie est faites de petits plaisirs, et dans les froides journées d’hiver une bonne tasse de thé peut faire mon bonheur. Cette boisson réconfortante est une échappatoire au froid et à la frénésie de cette période grise, ou même la préparation devient un rituel relaxant. Voici de quoi nous concocter un  moment spécial avec une théière presque parfaite.  La bouilloire en fonte.  Dans la tradition japonaise et chinoise, les théières en fonte sont fabriquées dans des moules en terre cuite selon un processus plutôt long et, contrairement à ce qu’on pourrait penser, l’intérieur ne devrait pas être émaillé, pour permettre à  l’eau chaude, en contact avec le métal, de s’enrichir en fer, en donnant à votre thé une saveur bien particulière. Ces types de théières seront plus adaptées pour des thés corsés comme des Darjeeling, Jaipur, ou même le traditionnel Earl Grey. En général on parle de thés bleu-noirs. Le design traditionnel  nippon est très captivant , mais il existe une version made in France par l’expert de la fonte STAUB. Ce type de théière gardera longtemps votre thé à une température d’infusion optimale entre 80 et 95°C.  La bouilloire Inox, permet de chauffer directement l’eau pour votre thé et la maintenir longtemps à température idéale.  Le grand classique est sans hésitation la bouilloire avec sifflet d’Alessi. Le modèle de Michael Graves date de 1985 mais il s’est refait une beauté. Elle existe désormais en couleurs pop et elle s’adapte aux plaques à induction, une version électrique est aussi disponible pour un chauffage en toute vitesse. Mais magie de l’oiseau qui siffle à ébullition, elle reste. Le design émotionnel chez soi.   La porcelaine est  traditionnellement utilisé pour la fabrication de verseuses à thé pour ses caractéristiques de conservation de la chaleur et parce que elle n’est pas taché par les tannins présentes dans cette boisson chaude. Elle est adapté pour les thés blanc et verts, soit-disant « fragiles ». La maison Bernardaud associe son savoir-faire en thermes de porcelaine avec la maison JM Weston pour le cuir. Une association de matériaux élégante et raffinée. Le cuir végétal spécialement conçu pour cette pièce est imperméable à l’humidité, et la variation de couleur qui se produit avec l’utilisation est à considérer comme une valeur ajoutée. Deuxième exemplaire » hybride » pour cette version c’est la théière « Handle  with care » du designer hollandais Richard Hutten pour Droog Design. Une re-visitation en porcelaine de l’iconique théière chinoise en fonte, mais avec une poignée en ABS rouge pétant qui rappelle le fer à repasser de mami, un petit « ATTENTION brulant » comme évoqué dans le nom.   Kyusu est le nom de la théière japonaise en terre glaise cuite (argile).  Elles sont optimales pour la préparation du thè vert. Au contact avec l’eau chaude et les feuilles de thé, l’argile laisse filtrer des micro particules ayant des effets bénéfiques pour la santé, qui font la vraie valeur ajoutée de cette pièce. Ainsi qu’un gout excellent et harmonieux. D’autant mieux choisir une théière en argile volcanique, ou la minéralisation sera encore meilleure. Attention, cette théière absorbe et relâche des composant pendant l’utilisation, il faudra donc l’entretenir soigneusement.  La théière en verre, c’est le choix si vous êtes des amateurs de thé dans toutes ses gouts et ses couleurs. C’est donc plus pour le plaisir visuel qu’on choisit ce type de théière, qui est généralement équipée d’un infuseur ou un filtre. à vous donc d’en déterminer la forme et le style selon vos envies. La température d’infusion idéale pour ce type de théière est de 80°C. Le verre ne garde pas la chaleur longtemps, ce qui empêchera aux thés fragiles de cuire.  Cette théière ne garde aucun saveur, vous pouvez donc varier vos infusions aussi souvent que vous le souhaitez.La vie est faites de petits plaisirs, et dans les froides journées d’hiver une bonne tasse de thé peut faire mon bonheur. Cette boisson réconfortante est une échappatoire au froid et à la frénésie de cette période grise, ou même la préparation devient un rituel relaxant. Voici de quoi nous concocter un  moment spécial avec une théière presque parfaite.  La bouilloire en fonte.  Dans la tradition japonaise et chinoise, les théières en fonte sont fabriquées dans des moules en terre cuite selon un processus plutôt long et, contrairement à ce qu’on pourrait penser, l’intérieur ne devrait pas être émaillé, pour permettre à  l’eau chaude, en contact avec le métal, de s’enrichir en fer, en donnant à votre thé une saveur bien particulière. Ces types de théières seront plus adaptées pour des thés corsés comme des Darjeeling, Jaipur, ou même le traditionnel Earl Grey. En général on parle de thés bleu-noirs. Le design traditionnel  nippon est très captivant , mais il existe une version made in France par l’expert de la fonte STAUB. Ce type de théière gardera longtemps votre thé à une température d’infusion optimale entre 80 et 95°C.  La bouilloire Inox, permet de chauffer directement l’eau pour votre thé et la maintenir longtemps à température idéale.  Le grand classique est sans hésitation la bouilloire avec sifflet d’Alessi. Le modèle de Michael Graves date de 1985 mais il s’est refait une beauté. Elle existe désormais en couleurs pop et elle s’adapte aux plaques à induction, une version électrique est aussi disponible pour un chauffage en toute vitesse. Mais magie de l’oiseau qui siffle à ébullition, elle reste. Le design émotionnel chez soi.   La porcelaine est  traditionnellement utilisé pour la fabrication de verseuses à thé pour ses caractéristiques de conservation de la chaleur et parce que elle n’est pas taché par les tannins présentes dans cette boisson chaude. Elle est adapté pour les thés blanc et verts, soit-disant « fragiles ». La maison Bernardaud associe son savoir-faire en thermes de porcelaine avec la maison JM Weston pour le cuir. Une association de matériaux élégante et raffinée. Le cuir végétal spécialement conçu pour cette pièce est imperméable à l’humidité, et la variation de couleur qui se produit avec l’utilisation est à considérer comme une valeur ajoutée. Deuxième exemplaire » hybride » pour cette version c’est la théière « Handle  with care » du designer hollandais Richard Hutten pour Droog Design. Une re-visitation en porcelaine de l’iconique théière chinoise en fonte, mais avec une poignée en ABS rouge pétant qui rappelle le fer à repasser de mami, un petit « ATTENTION brulant » comme évoqué dans le nom.   Kyusu est le nom de la théière japonaise en terre glaise cuite (argile).  Elles sont optimales pour la préparation du thè vert. Au contact avec l’eau chaude et les feuilles de thé, l’argile laisse filtrer des micro particules ayant des effets bénéfiques pour la santé, qui font la vraie valeur ajoutée de cette pièce. Ainsi qu’un gout excellent et harmonieux. D’autant mieux choisir une théière en argile volcanique, ou la minéralisation sera encore meilleure. Attention, cette théière absorbe et relâche des composant pendant l’utilisation, il faudra donc l’entretenir soigneusement.  La théière en verre, c’est le choix si vous êtes des amateurs de thé dans toutes ses gouts et ses couleurs. C’est donc plus pour le plaisir visuel qu’on choisit ce type de théière, qui est généralement équipée d’un infuseur ou un filtre. à vous donc d’en déterminer la forme et le style selon vos envies. La température d’infusion idéale pour ce type de théière est de 80°C. Le verre ne garde pas la chaleur longtemps, ce qui empêchera aux thés fragiles de cuire.  Cette théière ne garde aucun saveur, vous pouvez donc varier vos infusions aussi souvent que vous le souhaitez.


La vie est faites de petits plaisirs, et dans les froides journées d’hiver une bonne tasse de thé peut faire mon bonheur. Cette boisson réconfortante est une échappatoire au froid et à la frénésie de cette période grise, ou même la préparation devient un rituel relaxant. Voici de quoi nous concocter un  moment spécial avec une théière presque parfaite.

La bouilloire en fonte.

Dans la tradition japonaise et chinoise, les théières en fonte sont fabriquées dans des moules en terre cuite selon un processus plutôt long et, contrairement à ce qu’on pourrait penser, l’intérieur ne devrait pas être émaillé, pour permettre à  l’eau chaude, en contact avec le métal, de s’enrichir en fer, en donnant à votre thé une saveur bien particulière. Ces types de théières seront plus adaptées pour des thés corsés comme des Darjeeling, Jaipur, ou même le traditionnel Earl Grey. En général on parle de thés bleu-noirs.

Le design traditionnel  nippon est très captivant , mais il existe une version made in France par l’expert de la fonte STAUB. Ce type de théière gardera longtemps votre thé à une température d’infusion optimale entre 80 et 95°C.

La bouilloire Inox, permet de chauffer directement l’eau pour votre thé et la maintenir longtemps à température idéale.

Le grand classique est sans hésitation la bouilloire avec sifflet d’Alessi. Le modèle de Michael Graves date de 1985 mais il s’est refait une beauté. Elle existe désormais en couleurs pop et elle s’adapte aux plaques à induction, une version électrique est aussi disponible pour un chauffage en toute vitesse.

Mais magie de l’oiseau qui siffle à ébullition, elle reste. Le design émotionnel chez soi.

La porcelaine est  traditionnellement utilisé pour la fabrication de verseuses à thé pour ses caractéristiques de conservation de la chaleur et parce que elle n’est pas taché par les tannins présentes dans cette boisson chaude. Elle est adapté pour les thés blanc et verts, soit-disant « fragiles ».

La maison Bernardaud associe son savoir-faire en thermes de porcelaine avec la maison JM Weston pour le cuir. Une association de matériaux élégante et raffinée.

Le cuir végétal spécialement conçu pour cette pièce est imperméable à l’humidité, et la variation de couleur qui se produit avec l’utilisation est à considérer comme une valeur ajoutée.

Deuxième exemplaire » hybride » pour cette version c’est la théière « Handle  with care » du designer hollandais Richard Hutten pour Droog Design. Une re-visitation en porcelaine de l’iconique théière chinoise en fonte, mais avec une poignée en ABS rouge pétant qui rappelle le fer à repasser de mami, un petit « ATTENTION brulant » comme évoqué dans le nom.

Kyusu est le nom de la théière japonaise en terre glaise cuite (argile).  Elles sont optimales pour la préparation du thè vert. Au contact avec l’eau chaude et les feuilles de thé, l’argile laisse filtrer des micro particules ayant des effets bénéfiques pour la santé, qui font la vraie valeur ajoutée de cette pièce. Ainsi qu’un gout excellent et harmonieux.

D’autant mieux choisir une théière en argile volcanique, ou la minéralisation sera encore meilleure.

Attention, cette théière absorbe et relâche des composant pendant l’utilisation, il faudra donc l’entretenir soigneusement.

La théière en verre, c’est le choix si vous êtes des amateurs de thé dans toutes ses gouts et ses couleurs. C’est donc plus pour le plaisir visuel qu’on choisit ce type de théière, qui est généralement équipée d’un infuseur ou un filtre. à vous donc d’en déterminer la forme et le style selon vos envies.

La température d’infusion idéale pour ce type de théière est de 80°C. Le verre ne garde pas la chaleur longtemps, ce qui empêchera aux thés fragiles de cuire.

Cette théière ne garde aucun saveur, vous pouvez donc varier vos infusions aussi souvent que vous le souhaitez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *